DIRECTION LE TROISIEME TOUR POUR LES SENIORS FILLES (et peut-être direction BERCY)…

Après deux défaites consécutives en championnat, les SF1 disputaient ce week-end leur place en Coupe de France lors du Second Tour qui les opposait au club voisin de Cruseilles.

Un derby donc pour les violettes qui avaient la rage de vaincre en ce dimanche après-midi, devant un Chaudron du Parmelan plein à craquer !

Après un beau message d’encouragement de la part de leur capitaine Amand (Rey du c**), les filles se sont retrouvées aux vestiaires où Sarah commençait à disposer les maillots sur le banc dans le seul et unique but de pouvoir permettre à Lau de faire une belle story Instagram pour les fololos violets (qu’elle a posté par erreur sur son compte perso, comme une imbécile qui se prend pour une joueuse de D1).

L’échauffement fut sérieux, et après un discours encourageant des coachs, les filles étaient prêtes à aller chercher leur place au Troisième Tour.

L’entame de match n’est pas idéale pour les violettes, qui parviennent à prendre les devants sans jamais vraiment creuser l’écart qu’elles voudraient. Si elle n’est pas idéale, elle est tout de même à l’avantage des Fillieroises qui imposent un jeu rapide à leurs adversaires en se projetant vite vers l’avant… Parfois trop vite au goût de leur gardienne Laurine, qui a deux fils qui se touchent quand elle voit partir Nina à toute vitesse en contre-attaque et se dit qu’elle va devoir mettre de la force dans sa relance… Tellement de force qu’elle arrive à choper la poutre du plafond en essayant d’aller chercher Nina dans la moitié de terrain adverse. Nous commençons vraiment à avoir besoin d’un nouveau gymnase…

Des petits bobos également sur cette première période… L’ailière de Cruseilles a décidé de prouver à l’ensemble des personnes présentes que Laurine n’a pas profité du confinement pour bosser ses abdos mais plutôt pour bosser son abdal (comprendra qui pourra) en lui tirant en plein ventre, ce qui lui laissera une belle trace et un moment de rigolade avec son coach. Mel sera également trop rapide au goût des noires et jaunes, ou peut-être trop puissante… Elles décident donc de lui refermer la porte de l’intervalle en en profitant pour lui broyer les cervicales.

En bref, bien qu’un peu de manque de précision dans les impacts au shoot, les filles continuent de se donner à fond pour creuser l’écart en se projetant vite vers l’avant, en jouant les montées de balle et même en s’essayant à l’attaque 7 contre 6… Retour aux vestiaires sur un score de 16-8.

L’avantage n’est pas suffisant au goût des filles. Elles reviennent donc des vestiaires remontées à bloc et prêtes à montrer leur plus beau jeu. Manue ne prendra que 4 buts en seconde période, ce qui lui permet également de montrer l’étendue de son talent au niveau des relances qui arrivent parfaitement dans les mains de la gazelle Nina. Cloé nous montrera son plus beau shoot, au-dessus de la cage, et même au-dessus du tuyau, zone interdite sous peine de boite noire…

Des sanctions seront aussi infligées dans cette seconde période. L’une, contre notre emblématique JM qui, pour une fois, n’avait VRAIMENT rien fait. La langue bien pendue, il indiquait simplement d’une manière courtoise à ses filles que « ça ne jouait pas » et M. l’arbitre l’a pris pour lui. Pour une fois que c’était la vérité, JM n’a pas été félicité… Nous avons également assisté à l’ « explosion » du cerveau de Sarah quand elle se prendra deux minutes pour une défense un peu trop hargneuse de sa part (« mais je l’ai lâchée ! ok elle a mangé le sol mais je l’ai lâchée… »). Après un retour sur le banc un peu en colère, elle décide de bouder en s’appuyant contre la porte des vestiaires… qui s’ouvre. Elle aurait pu finir son match là-dessus, en chutant simplement du banc.

À part ça, une attaque bien constituée, des combinaisons qui marchent, du jeu rapide, peu d’erreurs, une belle défense, peu de buts encaissés, et une large victoire à la clé synonyme de qualification pour le troisième tour de la Coupe de France. Score final : 33-12 devant les yeux ébahis d’une Steph de retour au gymnase avec son petit Charlie, toujours à l’heure (arrivée approximative à 17h pour un match à 16h).

Il faudra patienter encore un peu pour découvrir le prochain adversaire des filles… en attendant le tirage et le week-end du 18-19 décembre pour le prochain tour, n’hésitez pas à venir les encourager ce dimanche à 16h contre Saint-Egrève, leur concurrente directe pour la troisième place du championnat !

A+ « bébé » (private joke).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :